Tout sur le mandat de gestion locative

Qu’il s’agisse d’un bail d’habitation, d’un bail commercial, d’un bail professionnel ou encore d’un bail mixte, les règles juridiques régissant les contrats de baux doivent être scrupuleusement suivies dans l’intérêt du bailleur. Ce dernier étant le plus souvent un particulier n’en maîtrisant pas les rouages, il a la possibilité de confier la gestion locative de son patrimoine à un professionnel, à qui il remettra un mandat de gestion à cet effet. Ce mandat va donner à l’agence la mission principale et exclusive de gérer la location cette partie du patrimoine du bailleur, que ce soit avant la conclusion d’un éventuel contrat de bail, ou durant l’exécution de ce dit contrat.

Les missions de l’agence

Le mandant de gestion locative doit tout d’abord être différencié d’une gestion de copropriété par un syndic d’immeuble. En effet, le syndic a pour tâche de gérer tout ce qui se rapporte aux parties communes d’un immeuble, ce qui constitue une mission d’administration générale. Par exemple, il veille à la bonne exécution du règlement intérieur de l’immeuble qu’il s’agisse des parties privatives ou des parties communes. Puis il se charge de la conservation de l’immeuble et est en mesure de procéder à toute diligence et dépenses qu’il estime nécessaires pour sa sauvegarde. Enfin, il pourra ester en justice au nom et pour le compte des copropriétaires, avec ou sans leur permission selon le cas et dans le respect de la loi. Vous avez besoin d’un syndic de copropriété sur lyon ? mercier immobilier peut vous aider à gérer vos biens de manière efficace. Sachez donc que le syndic de copropriété n’a pas les mêmes attributions que le gestionnaire locatif, parce que ce dernier se chargera exclusivement de la location sans avoir à prendre des initiatives concernant la gestion administrative ou financière de l’immeuble.

Une bonne exécution du contrat de bail

Le gestionnaire locatif peut intervenir avant même la conclusion du contrat de bail. Il est en charge des annonces et démarches nécessaires pour trouver un locataire à l’immeuble. Pour ce faire il utilisera ses contacts professionnels dans le secteur. Il sera ainsi plus facile pour lui que pour le bailleur de trouver un locataire. Ensuite, il procèdera lui-même à l’organisation des visites et aux éventuelles négociations de prix, tout en informant le bailleur des avantages à consentir au bail à tel prix suivant la situation de l’immeuble. En effet, il est à même de connaître la valeur locative réelle de l’immeuble en question et évitera au bailleur de se faire léser. Une fois le contrat définitivement conclu, le gestionnaire locatif va veiller à l’application de la loi dans l’exécution du contrat. Notamment en ce qui concerne le respect des conditions de forme pour une signification de congé, et les délais à respecter. Ou encore par exemple l’opportunité de sommer un locataire de payer son loyer lorsqu’il aura négligé de la faire, voire d’enclencher une procédure judiciaire d’expulsion à son encontre lorsqu’il est manifestement de mauvaise foi. Si le gestionnaire ne peut représenter le bailleur devant la justice sans une procuration spéciale, il a cependant la responsabilité de l’assister dans la rédaction de tous les documents nécessaires et dans les procédures d’exécution des décisions de justice à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *