L’entretien d’une maison en location : Comment ça se passe ?

Selon la loi, l’entretien d’une maison en location est de la responsabilité du locataire. En effet, ce dernier a l’obligation de prendre en charge l’entretien courant du logement et de ses équipements. Mais qu’est-ce que cela signifie réellement ? Si vous souhaitez mettre votre logement en location et vous vous questionnez sur vos droits et obligations en termes d’entretien, découvrez à travers cet article tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Les obligations du locataire sur l’entretien courant

La loi exige que le locataire doive impérativement maintenir le logement en état durant toute la durée du bail. En effet, il est donc tenu d’effectuer un entretien courant pour assurer que le bien reste en parfait état. Ainsi, un entretien courant permettra d’éviter que des dommages trop importants affectent le bien. Si vous ne vous connaissez pas trop en termes de location, vous pouvez confier la mise en location à une agence professionnelle. Cette dernière pourra vous informer vous et le locataire sur tous les devoirs pour l’entretien courant. Pour bénéficier d’une garantie de gestion complète, précise et adaptée à vos besoins, vous avez Sotimo, un professionnel de référence dans la gestion locative.

Les responsabilités du locataire pour les réparations locatives

En plus de l’entretien courant, le locataire est aussi responsable de quelques réparations locatives. En effet, lorsque ces dernières ne sont pas dues à la vétusté du logement, elles sont de la responsabilité du locataire. Il doit donc assurer les petites réparations qui résultent de son occupation durant le bail. Afin de réduire les conflits, le locataire peut établir une grille de vétusté des différents équipements du logement avec le propriétaire ou le gestionnaire de location. Cette grille permettra de calculer les abattements théoriques selon la durée de vie de chaque équipement. Ces abattements permettront au locataire de réduire le montant des travaux qui lui incombent.

Les devoirs du locataire sur les parties intérieures

La loi exige aussi du locataire l’entretien des parties intérieures du logement. En effet, ses différentes obligations portent sur les sols, les murs, les plafonds, mais aussi sur les installations de plomberie et d’électricité. Ainsi, le locataire doit veiller à ce que les murs, les cloisons et les plafonds du logement soient propres. Il doit donc entretenir régulièrement les revêtements de sol. Différentes actions telles que le cirage du parquet, le raccord de peinture et de tapisserie, le rebouchage de trous sur les murs ou encore la vitrification du parquet seront donc sollicitées. Aussi, le maintien en état des éléments de plomberie, d’électricité et de menuiserie est également exigé du locataire.

La responsabilité du locataire sur les parties extérieures

Les devoirs du locataire pour l’entretien de la maison ne se limitent pas à l’intérieur du logement seulement. En effet, il doit aussi maintenir en bon état le jardin, en assurant le désherbage des allées, la tonte de la pelouse, mais aussi l’arrosage et la taille des arbres et des arbustes. Aussi, si la maison dispose d’une terrasse ou d’auvent, il faut que ces parties extérieures soient nettoyées régulièrement. Le bon fonctionnement des portes et des fenêtres est aussi de la responsabilité du locataire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *