Comment bien choisir son vitrage ?

Dans la mesure où vos menuiseries actuelles sont vieillissantes et qu’elles laissent pénétrer des courants d’air, vous devriez songer à remplacer votre vitrage. Le vitrage est un composant d’une menuiserie, choisi en fonction de l’orientation ou de l’emplacement. De même, il contribue à la qualité d’isolation d’un logement. Voici quelques conseils pour bien choisir son vitrage.

Un vitrage épais pour un extérieur peu ensoleillé

Le triple vitrage est le type de virage le plus efficace pour protéger une habitation contre le froid. Avec trois épaisseurs de verre et deux lames d’air, ce dispositif limite considérablement les déperditions thermiques. Ce qui vous permet de limiter la quantité d’énergie consommée par le chauffage.

Toutefois, il faut noter que le triple vitrage ne permet pas de bénéficier pleinement des apports du soleil. Il est par conséquent préférable de l’installer sur la façade nord de votre bâtiment. Vous pouvez ensuite placer un double vitrage sur les façades sud, car elles sont plus exposées aux rayons solaires.

L’idéal serait de choisir un double vitrage renforcé, pour une optimisation de l’isolation thermique. De plus, il permet une meilleure pénétration des rayons solaires dans le logement. N’hésitez pas à vous renseigner pour la pose de châssis double vitrage.

Un vitrage anti-effraction dans les zones à risques

Pour bien choisir son vitrage, il est également important de prendre en compte l’aspect sécurité. Les fenêtres se trouvant au rez-de-chaussée et qui donnent accès à une rue par exemple, doivent être suffisamment sécurisées.

Privilégiez les vitrages anti-effraction, conçus en verra feuilleté. Il s’agit d’équipements dotés de films en PVB (polybutyral vinylique), qui les rendent plus résistants aux chocs. Ces vitrages sont difficilement cassables et sont moins risqués, car les bris de verre sont maintenus sur place, par le PVB.

vitrage

Un vitrage pour améliorer ses performances acoustiques

Les autres critères pour bien choisir un vitrage sont les performances phoniques Pour éviter que les bruits extérieurs nuisent au confort acoustique de votre maison, il faudra opter pour un type de vitrage adapté.

Le double vitrage asymétrique par exemple est constitué de deux verres d’épaisseurs différentes, adéquats pour renforcer les performances phoniques. De même, il est possible de s’orienter vers un double vitrage feuilleté. Avec ses intercalaires en PVB, ce dernier garantit une plus grande sécurité, ainsi qu’une isolation acoustique plus performante.

Un vitrage pour améliorer l’isolation thermique

Concernant l’isolation thermique, elle est évaluée à la valeur du coefficient de transmission thermique (Uw pour la fenêtre et Ug pour le vitrage simplement). Plus cette valeur sera basse, meilleure sera la qualité de l’isolation. Lorsque vous devez choisir votre vitrage, il est donc essentiel de vérifier sa valeur.

, elle est évaluée à la valeur du coefficient de transmission thermique (Uw pour la fenêtre et Ug pour le vitrage simplement). Plus cette valeur sera basse, meilleure sera la qualité de l’isolation. Lorsque vous devez choisir votre vitrage, il est donc essentiel de vérifier sa valeur.

Veillez à ce que le coefficient de transmission thermique ne soit pas supérieur à 1,3 W/M².K. Une valeur plus élevée ne peut surement pas vous permettre de renforcer efficacement l’isolation énergétique de votre maison. Par ailleurs, notez que le choix du matériau a également un impact sur l’isolation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *